Le DevOps : une démarche courante dans la plupart des grands groupes

Le Devops : une démarche courante dans la plupart des grands groupes

Devops est un concept de conciliation de deux équipes du système d’information dont les visions sont complètement opposées, à savoir l’équipe du développement dans l’évolution du système d’information (d’où le « dev ») et l’équipe des opérations, d’exploitation ou de production, chargée de l’exploitation des applications existantes (d’où le « ops »).

systeme-dinformations.jpg

Son objectif est la production de la valeur pour l’entreprise, une valeur économique, sociale ou morale.

Les origines de Devops

Le terme Devops a été inventé par Patrick Debois en 2009 et le mouvement a été créé essentiellement sous l’initiative d’administrateurs systèmes évoluant en entreprise et avides de méthode rapide. Le mouvement Devops a été conçu à partir du conflit entre les deux équipes de développement et d’exploitations du fait que l’une soit primée sur la stabilité du système et l’autre récompensée à chaque nouvelle fonctionnalité livrée. Plus explicitement, l’organisation d’une entreprise comme un ensemble d’équipes objectivées indépendamment les unes des autres avec des indicateurs distincts à chacune, sera propice à des rivalités entre équipes. Devops intervient pour réduire ces rivalités avec une nouvelle organisation de l’entreprise, en ayant recours à des techniques et des outils facilitant la coopération.

Le marché de Devops

Si on associe Devops à une philosophie plutôt qu’à une technologie particulière à générer du marché, la réalisation du concept exige l’utilisation d’outils pour favoriser la collaboration des équipes, c’est là que le marché de Devops intervient.

devops.jpg

Le marché de Devops est passé des 1,9 milliard $ en 2014, à 2,3 milliards $ cette année 2015. En 2016, il sera une stratégie prééminente adoptée par de quart des 2000 plus grands groupes mondiaux, au lieu du petit segment de marché qu’il occupe actuellement où il est utilisé par les grands fournisseurs de cloud computing.

 

Author: Pauline Collet

Share This Post On